Carte Bancaire Prépayée Anonyme

Carte bancaire prépayée anonyme : quels organismes la proposent, et est-elle vraiment une solution de paiement avantageuse ? 

Les cartes bancaires prépayées des banques en ligne

De nombreuses banques en ligne proposent aujourd’hui des solutions de cartes bancaires prépayées avec des offres adaptées à chaque profil de client. 

Il existe des cartes prépayées qui fonctionnent comme des cartes bancaires classiques associées à un RIB nominatif, et d’autres qui peuvent être utilisées uniquement pour des retraits ou pour des paiements à l’étranger par exemple. Certaines cartes sont aussi rechargeables en espèces. 

Carte bancaire prépayée nominative ou anonyme ?  

Les deux options existent : le client peut s’orienter vers une carte bancaire  prépayée à son nom, ou anonyme.

La plupart des cartes bancaires prépayées anonymes peuvent être obtenues dans des commerces, chez un buraliste ou dans un commerce de proximité partenaire par exemple. 

Attention cependant, si ces cartes sont en effet anonymes, leurs conditions sont loin d’être intéressantes en comparaison avec les cartes bancaires prépayées nominatives proposées par la plupart des banques en ligne.  

On ne trouvera pas les banques de réseau classiques parmi les pourvoyeurs de cartes bancaires prépayées anonymes, car c’est une pratique interdite par la loi. Les banques classiques sont en effet dans l’obligation de vérifier l’identité de leurs clients. 

C’est donc vers les services de paiement qui ne sont pas des banques agréées qu’il faut s’orienter pour obtenir ces cartes ; comptes sans banque ou cartes bancaires rechargeables notamment. 

Depuis 2017, l’offre est encore plus restreinte et les plafonds de paiement très limités. 

Pour les utilisateurs qui souhaitent tout de même obtenir ces cartes, les offres sont donc rarement avantageuses mais elles permettent tout de mêmes à leurs utilisateurs des moyens de paiement intraçables, qu’elles qu’en soient les raisons : pour les obtenir, pas besoin de pièce d’identité, de justificatif de domicile ou de preuve de revenus. 

Ces cartes permettent d’effectuer des paiements, le plus souvent sur Internet sans laisser de trace. Elles sont généralement proposées par Visa ou Mastercard et compatibles avec la plupart des sites marchands. 

Une tarification élevée et des plafonds faibles : les points faibles de la carte bancaire prépayée anonyme 

La tarification 

 Une carte bancaire anonyme est généralement plus chère qu’une carte bancaire classique.
La carte Veritas Card par exemple prélève une commission de 2,50€ par retrait. Les frais de recharge de la carte peuvent varier entre 2 et 4% par recherche. En fonction de la fréquence d’utilisation et des montants, les frais peuvent donc monter très vite. 

Des plafonds faibles

Le décret Tracfin mis en application en 2017 a réduit de manière forte les plafonds des cartes bancaires anonymes afin de lutter contre le terrorisme et le blanchiment d’argent. Les plafonds appliqués par la loi sont les suivants : 

  • Plafond mensuel de 250 euros
  • Retraits : maximum 100€ par mois
  • Dépenses : maximum 250€ par mois

Ces plafonds ne s’appliquent que pour les cartes bancaires anonymes. Si l’identité de l’utilisateur est vérifiée, le client peut augmenter ses plafonds. 

Les cartes bancaires prépayées nominatives

Des services associés différents

Les cartes bancaires prépayées permettent de répondre à une myriade de besoins et d’éviter les abus ou les fraudes.

Certaines banques proposent même des comptes avec une offre de cartes prépayées multiples ; très utile pour les associations par exemple. 

C’est le cas de la Banque Postale ou de Paytop qui propose aussi cette offre pour ses clients mineurs. 

Elles permettent aux jeunes de placer leur économies sur un compte et d’apprendre à gérer un budget tout en évitant de prendre des risques. 

La néobanque N26 laisse à ses clients le loisir de paramétrer leurs cartes prépayées et les plafonds ; le client peut choisir le code secret et les plafonds de paiement et de retrait sur l’application en ligne. 

Certaines néobanques et organismes de niche proposent aussi des cartes prépayées rechargeables en monnaie virtuelle (Bitcoins et autres crypto monnaies). 

Fonctionnement des cartes bancaires prépayées et avis des experts

Fonctionnement

La carte bancaire prépayée fonctionne à bien des égards comme une carte bancaire classique. Elle permet de payer ses achats en France ou à l’étranger, en physique ou sur Internet. 

Elle n’est en revanche pas reliée à un compte bancaire associé (sauf pour la Banque Postale ou N26 par exemple). Elle est associée à un compte de paiement qui va permettre de la recharger ; comme un crédit renouvelable. 

Elle est souvent proposée par Mastercard ou Visa, et fonctionne donc comme une carte bancaire classique. 

Elle peut être à autorisation systématique (le solde est contrôlé sur le compte pour chaque paiement), à débit immédiat ou différé (les opérations sont débitées en fin de mois). 

Le client achète la carte prépayée, dans un commerce, sur Internet ou en fait la demande sur le site d’une banque en ligne.

Une fois reçue, il faut la recharger, soit par paiement bancaire, en espèces, par virement ou par chèque en fonction des offres proposées par le pourvoyeur. 

Elle peut ensuite être utilisée comme une carte bancaire classique. Une fois qu’elle est vidée, il faut la recharger selon les mêmes procédures que pour le premier rechargement en fonction des méthodes acceptées par l’organisme qui la propose. 

Seul le montant chargé sur la carte peut être dépensé ; le découvert n’est donc pas autorisé. 

La carte bancaire prépayée peut répondre aux besoins d’une vaste catégorie de personnes : 

  • Ceux qui ont du mal à gérer leur argent 
  • Les personnes ayant de petits revenus (pas de minimum requis pour l’obtenir)
  • Les interdits bancaires (seul un justificatif d’identité suffit)
  • Les parents qui veulent proposer une solution de paiement à leurs enfants tout en gardant le contrôle
  • Les ressortissants étrangers qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas ouvrir un compte bancaire en France 
  • Ceux qui sont soucieux de la sécurité de leurs coordonnées bancaires et qui ne veulent pas utiliser leur carte bancaire principale pour les achats sur Internet

Voici un récapitulatif des points forts et points faibles de la carte bancaire prépayée : 

Points fortsPoints faibles 
Idéale pour effectuer des achats  sécurisés en ligne
Adaptée aux jeunes et aux parents qui veulent garder le contrôle 
Pas de découvert possible, donc pas d’agios 
Des méthodes de rechargement variées et faciles 
Impossible de dépasser le solde de la carte, même en cas de besoin
Des plafonds souvent peu élevés par rapport aux cartes bancaires classiques 
Des frais peuvent être prélevés à chaque retrait
Des frais de change pour les devises qui peuvent être importants (en moyenne 1.99 %)

Bien choisir sa carte bancaire prépayée

Voici les quelques conseils à suivre bien choisir la carte bancaire prépayée qui vous correspond : 

Identifier ses besoins et sa situation personnelle 

En fonction de votre usage et de votre situation, certaines offres bancaires sont adaptées : souhaitez-vous juste une carte pour effectuer des paiements en ligne ? Pour les voyages à l’étrangers ? Êtes-vous interdit bancaire ? Voulez-vous plusieurs cartes prépayées reliées à un même compte ou bien une carte pour des jeunes afin d’optimiser la gestion de leur budget ? 

Se renseigner sur les méthodes de rechargement possibles 

Certains modèles de cartes prépayées nécessitent un compte bancaire associé, d’autres, au contraire peuvent être rechargées avec des espèces chez un partenaire buraliste par exemple ou dans des enseignes physiques. 

Choisissez une carte prépayée qui correspond à vos habitudes : virement bancaire, paiement en ligne sur l’application dédiée, chèques ; les options sont multiples en fonction des fournisseurs. 

La tarification proposée

L’un des points essentiels à l’analyse est celle du coût de la carte prépayée.  

La majorité des cartes prépayées nominatives permettent d’effectuer des paiements gratuits dans n’importe quel commerce ou en ligne, mais les rechargements peuvent être facturés notamment lorsque les cartes prépayées sont rechargées en espèces ou en coupons, et les commissions peuvent aller jusqu’à 7% par virement. 

Certaines cartes sont gratuites à l’utilisation en France mais les opérations sont facturées à l’étranger. Pour d’autres, les retraits ne sont pas gratuits. 

Le prix d’achat de la carte n’est donc pas le seul facteur à considérer lorsque l’on choisit de se munir d’une carte bancaire prépayée : les frais de gestion du compte ou des opérations bancaires font également partie intégrante de l’équation. 

Pensez également à analyser les plafonds mais aussi la qualité de l’application mobile associée et la qualité du service client de l’organisme qui fournit la carte, ainsi que les avis des utilisateurs. 

Les cartes bancaires prépayées les plus connues

carte bancaire prépayée anonyme

Les fournisseurs de cartes prépayées sont nombreux sur le marché des banques de réseau ou des banques en ligne, voici notre sélection des meilleurs options proposées : 

Le compte Nickel 

  • Coût de la carte : 20 euros / an
  • Pas de conditions de revenu ou de dépôt minimum 
  • Ouverture facile et rapide et rechargement possible chez les buralistes ou en ligne

Smartpay

  • Coût de la carte : 9,90 euros / an
  • Compte en ligne et gestion possible via l’application 
  • Pas de frais de tenue de compte

H3 Revolut

  • Coût de la carte : gratuite
  • Retraits gratuits dans la limite de 200€ par mois
  • Paiements sans frais dans une multitude de devises

N26

  • Coût  de la carte : gratuite
  • Une application bien faite avec la possibilité de catégoriser les dépenses 
  • Possibilité de bloquer/débloquer la carte sur l’appli en cas de perte ou de vol 

Viabuy

  • Coût de la carte : 69,90 euros par an
  • Virements immédiats possibles
  • Pas de vérification de solvabilité 

Veritas 

  • Coût de la carte : 29,90 euros par an 
  • Frais de change : 1,99% par transaction
  • Possibilité de recevoir des virements en devises étrangères (dollars canadiens/américains et livre sterling

Les banques et organismes de paiement qui proposent des cartes prépayées sont nombreux et les offres multiples.
Les cartes bancaires prépayées anonymes sont très régulées et leurs frais de fonctionnement sont chers. Elles sont plutôt réservées à des utilisations vraiment ponctuelles.

En revanche, les banques en ligne et les néobanques proposent des offres de cartes bancaires prépayées très abouties qui permettent de répondre aux besoins de leurs utilisateurs à des tarifs plus que compétitifs comparés à ceux des banques de réseau traditionnelles;

C’est le cas notamment de la néobanque allemande N26 qui propose, en plus d’une carte prépayée gratuite associée à un compte gratuit, un grand nombre de services associés et une plateforme mobile très efficace.